EN TRAIN DE LIRE...

Tout savoir sur le marketing d’influence

Tout savoir sur le marketing d’influence

Tout savoir sur le marketing d’influence

Influenceur – influenceuse, voilà un terme que l’on entend de plus en plus souvent et qui prend de l’ampleur. Eminence, votre agence de marketing digital, vous explique en quoi cela consiste réellement et pourquoi une stratégie d’influence peut être fructueuse en termes de communication pour votre marque.

En marketing d’influence, il existe plusieurs canaux pour effectuer une activité d’influenceur, tels que Instagram, YouTube et les blogs. Dans ce premier article aujourd’hui (c’est donc une affaire à suivre J), nous allons d’abord expliquer ce qu’est le marketing d’influence, puis nous allons nous concentrer sur les différents niveaux que peut atteindre un influenceur Instagram et son utilité pour les marques.

L’importance du marketing d’influence en stratégie digitale

Le marketing d’influence consiste à développer et entretenir des relations entre des personnes influentes et l’audience cible d’une marque. Ces leaders de communauté créent une relation de confiance avec leurs internautes en captant leur attention grâce à du contenu qui les intéresse, des avis, des conseils, etc., et en les engageant.

Considérés comme moins intrusifs que les marques en matière de communication, les influenceurs peuvent vous aider à mettre en avant vos produits ou services grâce à la crédibilité et l’affinité qu’ils ont développé avec leur communauté.

Influenceur instagram : les différents niveaux

Eh bien non, tous les influenceurs ne sont pas pareil ! Au total il existe cinq degrés d’influenceurs, à savoir : nano-influenceurs, micro-influenceurs, influenceurs intermédiaires, macro-influenceurs, influenceurs-célébrités. Ici le focus sera principalement sur les deux premiers (nano- et micro-) car c’est la plus grande tendance aujourd’hui, bien que l’influenceur-célébrité soit toujours utilisé par les grandes entreprises ayant des budgets colossaux pour rémunérer les stars.

Le nano-influenceur :

Ce premier niveau d’influenceur en termes de grandeur de communauté – à partir d’environ 1’000 jusqu’à 10’000 followers – est le dernier à être entré dans la définition du marketing d’influence.

C’est principalement grâce à cette faible popularité que ces influenceurs sont contactés par les marques, car ils représentent les coûts les plus faibles de tous les niveaux existants d’influenceurs. Ils sont donc généralement appelés lorsqu’une marque a un petit budget pour sa campagne. Pour éviter de dépenser trop, la marque propose généralement à l’influenceur des produits gratuits en échange de publications montrant l’influenceur en train de les utiliser. Un inconvénient ici est que cela demande un investissement important en matière de temps du point de vue management pour la marque. Pour pouvoir obtenir des résultats significatifs, la marque doit faire appel à plusieurs nano-influenceurs et donc passe plus de temps à gérer ces collaborations que si elle recourait uniquement à un macro- ou méga-influenceur par exemple.

Cependant, malgré cela il est très utile de faire appel à ces nano-influenceurs car leur petite communauté leur permet d’établir une relation proche avec leurs abonnés. La communauté étant plus restreinte, cela donne à ces influenceurs le temps d’interagir avec leurs followers, de répondre à leurs commentaires, leur demander leurs avis, etc., ce qui par conséquent génère un taux d’engagement plus élevé.

À titre d’exemple, voici deux comptes de nano-influenceuses :

  • @bestylishlike : un compte axé sur les accessoires de mode et de beauté. Cette nano-influenceuse nous donne des conseils en matière de cosmétique basés sur ses propres préférences et des idées de tenues tout en demandant l’avis de ses internautes. Très impliquée dans la relation avec ses abonnées, cette instagrameuse qui a récemment débuté ce compte parvient à générer un taux d’engagement de 15% de la part de sa communauté ! Un taux très intéressant pour les marques qui souhaitent augmenter leur brand awareness. Celles-ci offrent des produits gratuits à l’instagrameuse, ainsi que des codes promos pour ses abonnés. Avec un tel taux d’engagement, pas de doute que les fans feront confiance à cette jeune fashionista pour tester les produits mis en avant J

  • @travel_orpix: des paysages à en couper le souffle, des photos créatives prises avec des angles originaux, des couleurs magnifiques… comment résister à l’envie de voyager après avoir visité ce très joli compte ? J Les photographies étant réalisées par cette jeune instagrameuse elle-même lors de ses voyages, un lien de confiance s’établit entre l’influenceuse et sa communauté grâce à l’authenticité qui se ressent dans ses publications. Le tout générant un joli taux d’engagement de 12% !

Le micro-influenceur :

Restant encore dans une communauté à petite échelle, cette tranche d’influenceurs comprend en moyenne entre 10’000 et 50’000 abonnés. Ce segment a été le plus prisé en 2018 et reste probablement le plus important pour les stratégies d’influence car il permet aux marques de cibler une communauté un peu plus large que celle des nano-influenceurs (générant cependant un coût un peu plus élevé), mais plus précise et à moindre coût que celle des macro-influenceurs.

En dehors de cela, ce type d’influenceur reste similaire aux nano- en termes d’avantages et d’inconvénients, à la différence du taux d’engagement qui commence à baisser car la communauté étant plus grande, l’influenceur est un peu moins proche de ses internautes et a moins la possibilité de leur accorder du temps. D’ailleurs c’est une règle que l’on retrouve la plupart du temps : plus le nombre de fans augmente et plus le taux d’engagement a tendance à diminuer.

  • @little.miss.nessie: un joli compte avec pour vedette le teckel de l’instagrameuse, nommé Nessie. Le thème principal du compte c’est donc le chien, mais pas que. Cette micro-instagrameuse venant d’Espagne a parfaitement réussi a personnalisé son compte avec sa compagne canine en l’intégrant de manière originale dans ses activités. Ici on joue sur l’émotionnel des internautes en les attendrissant pour coup sûr avec une bouille aussi mignonne que Nessie J Avec un taux d’engagement de 2.74% (légèrement plus bas que la norme (3.1%) pour ce nombre de followers), cette influenceuse interagit avec ses internautes à l’aide de conseils en vêtements et des jeux concours pour faire gagner des produits ou des codes promos !

  • @annablachut: un compte axé tenues vestimentaires, cosmétique et voyages tenu par notre chère Anna, membre de l’équipe Eminence J Toujours très impliquée dans sa relation avec sa communauté (commentaires, questions, etc.) malgré sa taille importante, notre micro-influenceuse génère un taux d’engagement de 3.3%, parfaitement dans les normes pour cette catégorie d’influenceur J N’hésitez pas à visiter sa page pour bénéficier de codes promotionnels !

L’influenceur intermédiaire :

Cette tranche d’influenceurs – entre 50’000 et 500’000 followers – a tendance à avoir des sponsorings fiables et fréquents, et offrent aux marques une plus grande capacité à atteindre son audience en restant plus accessibles que les macro- ou célébrités-. Toutefois, ici le coût pour les marques commence à ne pas être négligeable car certains de ces influenceurs pratiquent cette activité à temps plein, ne nécessitant pas une activité professionnelle complémentaire. Ils représentent un relativement juste milieu entre followers intimes et audience à grande échelle.

Le macro-influencer :

Dans la plupart des cas, la présence de ces influenceurs sur les réseaux sociaux possédant entre 500’000 et un million d’abonnés représente ici la majorité de leur revenu, ou sont des stars de cinéma, athlètes, etc. Cette tranche représente la meilleure balance en terme de coût par millier d’impressions, c’est-à-dire le meilleur équilibre entre coût et atteinte de l’audience.

Célébrités :

Ces influenceurs ont une base de followers vraiment importante – plus de un million –  ce qui leur permet de façonner la culture de leur communauté, donner des tendances, créer une demande pour des produits, etc. Cette ultime tranche d’influenceurs est en principe réservée pour les marques avec de très grands budgets où le prix peut aller jusqu’à des centaines de milliers de dollars pour un seul post.

Cependant, lorsque les marques font appel à des célébrités pour sponsoriser un post, il ne faut pas oublier quels sont les intérêts de l’audience en question, car il y a le risque de perdre en authenticité. Selon une étude, les consommateurs sont 10 fois plus susceptibles d’acheter un produit recommandé par un influenceur qui n’est pas une célébrité, que par une célébrité. Toutefois, l’avantage ici est que l’étendue de l’atteinte du message est bien plus élevée.

 

Le marketing d’influence vous intéresse ? Suivez les actualités de notre blog, ainsi que nos réseaux (Facebook Eminence, Instagram Eminence, Linkedin Eminence) pour découvrir la suite de cet article J


Retrouvez nos services associés :