EN TRAIN DE LIRE...

Tendances design : Flat design et Material design...

Tendances design : Flat design et Material design

Tendances design : Flat design et Material design

Le UI ou User Interface mobile est en pleine évolution, surtout avec la pandémie qui a changé la manière dont l’utilisateur interagit avec les outils et les plateformes digitales des entreprises 

Le Flat Design et le Material Design sont deux concepts lancés par Google en 2014 qui redeviennent la nouvelle norme graphique du moment.  

Comment choisir entre le flat design et le material design ? Lequel convient le mieux à votre ADN de marque ? Découvrez, grâce à nos designers, les spécificités de ces deux styles graphiques. 

Flat design : qu’est-ce que c’est ? 

 

Le flat design est d’abord un style graphique minimaliste sur web et mobile qui se base principalement sur les couleurs, la typographie et les icônes et qui privilégie l’efficacité, notamment dans l’utilisation de l’espace. 

Il a été mis en avant avec iOS 7 et Windows 8, révolutionnant ainsi radicalement le design des applications.  

Le flat design offre divers avantages : 

  • Il est minimaliste et simple, ce qui rend les interfaces plus faciles à manipuler, plus efficaces et plus intuitives pour les utilisateurs.
     
  • Il allège le poids des fichiers des interfaces, rendant la navigation et les temps de chargement plus rapides.
     
  • Il empêche les problèmes liés au changement de définition des écrans, en offrant par exemple un rendu net sur les écrans haute définition. 
  • Il offre une meilleure lisibilité et davantage d’ergonomie grâce à l’élimination d’éléments visuels superflus susceptibles de perturber l’attention des utilisateurs. 
  • Il s’adapte à tous les supports de lecture et convient idéalement au responsive design. 

 

Ses inconvénients : 

  • L’aspect minimaliste de ce style graphique le rend parfois difficile à se démarquer et à transmettre une image de marque. On peut avoir le sentiment que tout se ressemble.
     
  • Linternaute peut avoir des difficultés à comprendre le contenu et la structure dun site si le design est trop simple.  

 

La spécificité de la typographie et des logos dans le flat design 

 

Le flat design se base sur l’utilisation d’éléments simples et minimalistes pour réaliser les interfaces : 

  • Des formes simples, sans ombres ni textures ou dégradés. 
  • Les couleurs sont plates c’est-à-dire unies. Elles tranchent avec le reste du site pour faciliter le repérage pour le cerveau en utilisant des palettes chromatiques permettant de distinguer clairement les éléments afin de guider la navigation. 
  • Les polices de caractères sont choisies pour leur lisibilité (ex : Serif) 

 

Les règles à respecter pour réussir votre flat design 

 

  • Les Couleurs : 

Les couleurs sont primordiales en flat design puisqu’elles constituent la base sur laquelle les éléments et le contenu d’une plateforme vont se distinguer et être hiérarchisés. Le flat design offre une grande liberté en termes de couleurs, mais il faut les choisir dans une palette uniforme et savoir se limiter. 

Pour cela, il est recommandé d’éviter le mélange entre les couleurs vives et pastel. Ces dernières sont souvent privilégiées en flat design. Les couleurs doivent dynamiser la navigation, sans provoquer une surcharge visuelle.  

  • Les images et illustrations : 

Si le choix d’un site web tend vers un flat design, l’insertion de l’image devra être bien étudiée pour ne pas surcharger le design général de l’interface. Vous pouvez également jouer avec différentes formes : rondes, carrées ou encore hexagonales. 

  • La typographie : 

Elle doit aider à structurer l’information et à organiser clairement le contenu. Le flat design privilégie la simplicité des polices. 

  • Les icônes : 

Un site web en flat design ne serait pas flat sans l’utilisation dicônes. Nous vous recommandons de limiter l’utilisation de formes au profit dicônes « flat ». Vous pouvez utiliser de nombreux kits d’icônes comme Designmodo et Thenounproject qui répondent à la majorité des besoins. Certains sont développés au format Syg et les couleurs et les formes sont modifiables dans Illustrator.

 

Le flat design : pour quelles entreprises ? 

 

Avant de passer au design graphique de votre site web ou application, il est primordial de penser à l’utilisation globale de votre plateforme pour vous assurer que le flat design est bien en phase avec vos besoins.  

Pour cela, faites une recherche UX et posez-vous les questions suivantes  

  • Quelle est votre ADN de marque ? Est-ce qu’il correspondrait à un flat design ?  
  • Quel est le contenu du site 
  • Quel degré de complexité souhaitez-vous donner à votre site ? 
  • Est-ce que votre site sera plutôt visité depuis un mobile ou sur un ordinateur ? 

L’objectif est de proposer un design qui facilitera la navigation. Le flat design sert avant tout à véhiculer l’information et améliorer l’expérience des utilisateurs, c’est pourquoi son utilisation doit être bien pensée et pertinente 

 

Le Material Design : c’est quoi ? 

 

Le Material Design, également appelé conception matérielle, correspond à un ensemble de règles proposées par Google et destinées principalement aux applications mobiles (mobile first). Cette approche est devenue l’une des plus grandes tendances du design d’interface. 

Le Material Design ressemble au Flat Design. Il se base sur le minimalisme et les formes géométriques colorées mais avec de l’épaisseur et du relief. Les graphistes prennent donc les éléments « flats » et leurs donnent du volume avec une petite ombre, très discrète 

Le Material Design est un nouveau genre de responsive webdesign (auto adaptatif) centré sur l’expérience de l’utilisateur dont le but est d’avoir un design : 

  • Intuitif pour tous les utilisateurs  
  • Adapté à tous les supports (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) 
  • Interactif grâce aux animations dynamiques 
  • Homogène entre toutes les interfaces 

Les avantages du Material design : 

  • Comme le Flat design, le Material design est minimaliste et moderne.
     
  • Il est plus convivial et facile à utiliser et s’adapte à tout type d’utilisateur ayant l’habitude du numérique ou non.
     
  • L’UX est plus compréhensible et travaillé 

Les inconvénients du Material design : 

  • L’utilisation des animations peut entraîner un temps de chargement plus long.
     
  • Le material design est la propriété de Google. Il est donc difficile d’y apporter sa touche personnelle sans l’autorisation du détenteur des droits.
     
  • Il est plus exigeant et plus contraignant : il demande plus de temps donc un travail de graphisme plus important. 

 

Les caractéristiques du material design 

 

  • Se baser sur le monde physique : 

Le material design s’inspire du monde physique et de ses textures qui reflètent la lumière et projettent des ombres. Les surfaces matérielles reproduisent donc les médiums du papier et de l’encre. La relation entre l’espace et le mouvement s’en trouve ainsi pleinement définie.  

  • Fournir un graphisme vif et mémorable : 

Ce style graphique, dédié au Responsive Design, guide la conception : typographie, grilles, espace, échelle, couleur et imagerie, etc. afin de créer une hiérarchie, une signification et un focus qui plongent les utilisateurs dans une expérience mémorable. 

  • Utiliser le mouvement pour donner du sens : 

Le mouvement du Material Design intervient dans les moments d’interaction, lorsque l’on appuie sur un bouton par exemple. Chaque fois, il se manifeste pour guider l’utilisateur et rendre l’interaction significative : le mouvement suit ce que l’utilisateur fait. 

Les actions de l’utilisateur forment des points de modulation et déclenchent une réaction, un mouvement : le design se transforme littéralement sous ses doigts ; il se réorganise, sans pour autant perturber la cohérence, ni ralentir l’interaction. 

La Material Design est qualifié de Cross-platform, c’est-à-dire qu’il s’adapte à toutes les plateformes (Apple, Androïd etc.). 

Concrètement, comment utiliser le Material Design ? 

 

Comme toute tendance graphique, le Material Design est codifié. Premièrement, le choix de la palette de couleurs ainsi que la typographie ne doivent pas être sous-estimés : elles doivent refléter l’efficacitémais aussi la simplicité. Prenons l’exemple de Googledeux typographies sont exploitées : la Roboto et la Noto Sans. Google les a sélectionnées car elles sont optimisées pour une bonne lisibilité sur le web.  

Le deuxième code est l’agencement de l’espace, un élément clé pour optimiser l’expérience utilisateur. Grâce au Material Design, le site s’adaptera indépendamment de l’écran que vous utiliserez (smartphone, tablette, deskop, etc.). Le petit plus du Material Design, c’est l’usage d’animations qui permet de renforcer l’aspect naturel de la navigation et d’assurer la continuité de l’UX. L’ensemble de ces codes a pour objectif de montrer à l’utilisateur le chemin à suivre sur le site.  

Chez Eminence, nous vous accompagnons tout au long de votre projet et identifions vos besoins graphiques en fonction de vos objectifs et de votre cible. 

Le but de nos experts en design est de faire ressortir l’ADN de votre entreprise en utilisant le style graphique le plus approprié pour répondre aux attentes de vos audiences et vous démarquer de vos concurrents.  

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils de la part de nos designers : https://eminence.ch/contact-agence-marketing-geneve  


Retrouvez nos services associés :