EN TRAIN DE LIRE...

QPX Express : Google va fermer l’accès à son API d...

QPX Express : Google va fermer l’accès à son API de référencement de vols

QPX Express : Google va fermer l’accès à son API de référencement de vols

Google a annoncé cette semaine que son API QPX Express fournissant des données sur les vols et les tarifs ne sera plus accessible. Cette décision entre en vigueur à partir du 10 avril 2018. Les répercussions de ceci sur les sites de référencement et réservation de vols seront assez conséquentes.

Google désactive l’accès à son API Express !

En 2010, pour la somme de 700 millions Google a mis la main sur ITA Software l’éditeur d’outils logiciels et base de données utilisées par les compagnies aériennes, des agences de voyage ainsi que des sites web.

En fait, l’API, via une interface JSON rapidement intégrable, fournit aux start-up et aux petites entreprises du secteur d’activité du voyage des informations sur les vols et les tarifs. Ainsi, à partir d’une date et d’un itinéraire, QPX Express renvoie «500 vols, comprenant tous les éléments de données nécessaires aux moteurs d’affichage et de réservation des clients», détaille Google sur son blog pour développeurs.

C’est là que la justice est intervenue ! Afin d’empêcher la création d’une situation de monopole, elle oblige la firme de Mountain View d’autoriser d’autres sociétés à accéder aux données fournies par ITA Software pendant 5 ans.

Voilà que sept années sont passées! Google a légalement le droit de couper l’accès à son API s’il le veut. C’est sur la FAQ de la page dédiée à QPX Express que l’annonce a été effectuée. Le géant du web y explique que ce produit avait été lancé à la base, en 2014, pour donner un coup de pousse aux petites structures démarrant leur activité dans le secteur du tourisme. Ajoutons à cela que la firme nie fermer l’ensemble de ses données provenant de ITA.

 

La bonne nouvelle c’est que les coûts liés à l’utilisation des données du vol issues du QPX Express vont baisser. En effet, les entreprises se servant l’API seront taxées 0,02 dollars par consultation jusqu’au 10 avril 2018, au lieu de 0,035 dollars auparavant (au delà des 50 requêtes gratuites par jour).