EN TRAIN DE LIRE...

Comment avoir une meilleure position sur la SERP g...

Comment avoir une meilleure position sur la SERP grâce aux Extrait Enrichis ?

Comment avoir une meilleure position sur la SERP grâce aux Extrait Enrichis ?

Afin d’améliorer le trafic sur son site web, l’une des pratiques les plus efficace est d’apparaitre parmi les premières positions sur la SERP. Pour cela, il existe plusieurs astuces de SEO dont l’utilisation des données structurées.

En termes de SEO, ces données structurées aident le moteur de recherche de Google à organiser et référencer les informations présentes sur votre site internet afin de mettre en avant les bonnes informations lorsqu’un utilisateur fait une recherche. Ainsi, cette pratique permet à Google de savoir si sur un site le mot clé Jaguar, par exemple, se réfère à la voiture ou à l’animal.

Pourquoi les données structurées sont-elles si efficaces ?

Les données structurées sont un type de code incorporé directement dans le HTML du site internet et permettent d’aider les moteurs de recherche à comprendre le contenu du site. Ces données structurées ont gagné en importance ces dernières années dû à l’amélioration des outils d’analyse des moteurs de recherche.

Pour les utilisateurs, les données structurées sont situées dans la SERP et ont pour but de donner une information complémentaire. On appelle cette information un « Extrait enrichi » (Rich Snippet en anglais), et ceux-ci peuvent être représentés sous différentes formes telles que :

L’extrait enrichi organisation

Cet extrait enrichi donne des informations sur l’organisation disponibles dans le Google Knowledge Graph. C’est l’un des Rich Snippets les plus complet en termes d’information, on y trouve notamment : la localisation de l’organisation, un lien vers le site, les contacts, horaires d’ouverture, avis et commentaires des internautes et clients, articles de blog, éventuellement les tarifs, et encore de nombreuses infos précieuses…

Extrait enrichi recette

Cet extrait enrichi met en avant de manière plus visuelle la recette de cuisine. A côté d’une photo du plat, on trouve des informations telles que la notation de la recette, avis des utilisateurs, le temps de préparation, … Pour la version mobile, cet extrait enrichi peut être représenté sous la forme de carrousels (Rich Cards en anglais).

Extrait enrichi Notation commentaire

Cet extrait enrichi permet aux internautes d’avoir un aperçu de l’avis global généré par l’ensemble des utilisateurs et est représenté par une notation basée sur 5 étoiles.

Extrait enrichi Vidéo

Cet extrait enrichi permet d’avoir une miniature de la vidéo et est installé par défaut pour les vidéos Youtube et Dailymotion.

Vous l’avez compris, les données structurées vous permettent non seulement d’être mieux référencé par les moteurs de recherche, mais également de gagner en visibilité sur la SERP. De manière générale, cela permet d’augmenter le trafic sur votre site internet. En effet, les internautes sont plus enclins à cliquer sur le lien du site s’ils disposent déjà des informations les plus importantes et de certains éléments de réassurance tels que la notation directement sur la SERP.

N’hésitez pas à utiliser ces données structurées en abondance ! Pour plus d’informations sur tous les types de données structurées, rendez-vous ici.

Comment implémenter les données structurées ?

Pour vérifier que votre implémentation de données structurée a été faite correctement, Google propose le Structured Data Testing Tool.  A savoir que Google supporte les formats JSON-LD, Microdata et RDFa. Bien que chacun de ces formats a ses avantages et désavantages, le résultat final sera le même. Néanmoins, Google recommande le JSON-LD.

JSON-LD

Le format JSON-LD (JavaScript Object Notation for Linked Data) est recommandé par Google car c’est le format le plus léger et c’est un format qui permet de lier facilement les données entre elles. Les Webcrawlers peuvent lire l’information facilement et rapidement, et cela directement dans la partie header. Ce format JavaScript peut être implémenté dans d’autres bases de données et l’implémentation peut être fait dans différents languages informatiques tels que Phyton, PHP ou encore C#.

Microdata

C’est la méthode la plus commune pour l’implémentation de données structurées. Il faut intégrer les microdata dans le code source en incluant ces 3 éléments :

  • L’itemscope : spécifie le contenu du site, qui sera indiqué comme une ligne dans la SERP
  • L’Itemtype : caractérise le type de contenu, c’est ce qui permet aux moteurs de recherche de comprendre le sujet de la page (un produit, une personne, un service, …). Ces éléments sont indiqués sous forme d’URLs.
  • L’Itemprop : représente les informations complémentaires (les extraits enrichis !). Nous retrouvons donc ici des éléments tels que la localisation, les notes, les images, etc. En HTML, l’itemprop est formulé dans un élément <span> car il n’affecte pas le texte en tant qu’élément <p>.

 

RDFa

Le format RDFa est une extension de HTML5 qui permet d’intégrer les donées structurées dans le code HTML. C’est une méthode fréquemment utilisée et permet aux moteurs de recherche de détecter très facilement les informations sémantiques d’un site.

Eminence vous recommande de revoir vos données structurées. Une stratégie optimale serait d’utiliser un extrait enrichi par page, bien que cela soit long et fastidieux à implémenter. A noter que les données structurées doivent être les mêmes pour la version mobile et desktop. Nos experts vous aident à sélectionner et implémenter les extraits enrichis les plus adaptés à votre site internet, et vous permettent de développer une stratégie SEO efficace !