EN TRAIN DE LIRE...

L’omniprésence de l’obsolescence programmée

L’omniprésence de l’obsolescence programmée

L’omniprésence de l’obsolescence programmée

L’obsolescence programmée met en évidence le fait que tout fabricant planifie l’espérance de vie de son produit dès sa conception. Cette stratégie, adoptée par de nombreux fabricants, est légitime si on se base sur une économie qui fusionne la production et la consommation.

Sans aucune intention volontaire de nuire, aujourd’hui, l’obsolescence est plutôt guidée par la concurrence.  Théorie du complot ou un simple ordre de croissance économique de notre société ? C’est la question qui se pose !

Entre satisfaction du consommateur et lutte face à la concurrence !

Il est vrai que l’obsolescence a été mise en place par les fabricants. Mais en réalité, c’est le comportement du consommateur qui régit les règles de ce concept.

Plus de légèreté, plus de fonctionnalités, un design plus créatif … C’est justement ce genre de réclamations qui donne naissance à l’obsolescence programmée. Celle-ci à son tour, tend à maintenir une économie croissante tout en faisant face à une concurrence rude.

Cependant, cette stratégie a su profiter de la progression technologique pour se focaliser sur ce secteur d’activité et principalement, celui de la téléphonie.

Quels sont les principaux acteurs de l’obsolescence programmée ?

Normalement, la durée de vie moyenne d’un Smartphone est estimée à 4 ans.

Mais dans une optique de leur croissance économique, leur progression technologique et celle de leur notoriété, les grandes marques adoptent l’obsolescence programmée.

Lors du Mobile World Congress de Barcelone, les fabricants de Smartphones ont été élu lauréat de l’obsolescence programmée.  Une manœuvre qui vise à limiter volontairement l’espérance de vie d’un Smartphone dans le but de le remplacer.

Sur la première marche du podium, nous retrouvons la multinationale américaine, Apple, suivie de son principal concurrent, Samsung.

En réalité, cette obsolescence n’émane pas d’une mauvaise intention, elle se fond plutôt parfaitement avec la cadence de la sortie des nouveaux produits. Cette obsolescence s’est donc transformée en une stratégie marketing qui met en avant le volet technique, selon les nouveautés et les mises à jour.

L’obsolescence programmée semble à première vue être une manœuvre de manipulation qui favorise la consommation dans une stratégie de croissance économique du fabricant.

Néanmoins, le consommateur ne peut pas vraiment être considéré comme victime de cette stratégie.

Les constructeurs de Smartphones ne lésinent pas sur les nouveautés. Ce qui est satisfaisant, dans la plupart du temps !


RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER