EN TRAIN DE LIRE...

Google prend en compte l’expérience utilisateur da...

Google prend en compte l’expérience utilisateur dans son ranking !

Google prend en compte l’expérience utilisateur dans son ranking !

Toujours dans l’optique de satisfaire ses internautes, Google annonce l’arrivée d’une nouvelle mise à jour de son algorithme pour 2021 : l’expérience utilisateur sera un critère essentiel pour être bien référencé sur les moteurs de recherche. Les internautes sont de plus en plus exigeants et impatients. Ils demandent plus de simplicité, plus de rapidité et plus d’accessibilité aux entreprises.

L’UX : nouveau critère essentiel du SEO

Les dernières études ont démontré que les utilisateurs préféraient les sites qui offraient une excellente expérience des pages. Ces dernières années, la recherche a ajouté divers critères d’expérience utilisateur tels que la rapidité de chargement des pages et le « mobile-friendly ».

Au début de ce mois, l’équipe de Google Chrome a annoncé « Core Web Vitals », un ensemble de mesures liées à la vitesse, à la réactivité et à la stabilité visuelle pour aider les entreprises à mesurer l’expérience utilisateurs sur leur site internet.

 

Google prend en compte l’expérience utilisateur dans son ranking !

 

3 facteurs « Core Web Vitals » à respecter :

La mise à jour “Google Page Experience” se base sur 3 principes fondamentaux qui sont :

 

  • Le Largest Contentful Paint (LCP) : c’est le temps de chargement d’une page web. Autrement dit, cette métrique permet d’évaluer la perception de vitesse en indiquant le moment où le contenu principal de la page s’affiche. Pour une bonne expérience utilisateur, un site web doit faire en sorte que le Largest Contentful Paint arrive dans les2,5 premières secondes après le début du chargement de la page.
  • First Input Delay (FID) : cet indicateur s’intéresse à l’interactivité c’est-à-dire le délai entre le moment où un utilisateur tente d’interagir avec une partie du site et le moment où l’interface est effectivement capable de répondre à cette demande d’interaction. Votre score CLS doit être inférieur à 100 millisecondes.

  • Cumulative Layout Shift (CLS) : ce critère évalue la stabilité visuelle d’une page web. Elle permet de mesurer la fréquence à laquelle les utilisateurs subissent des changements de mise en page inattendus. Pour une expérience utilisateur réussie, les pages doivent conserver un CLS inférieur à 0,1.

 

D’autres facteurs sont également à prendre en considération comme :

  • Le Mobile Friendly : les pages doivent être adaptées à la navigation mobile.
  • La navigation sécurisée : les pages ne doivent pas contenir de contenu piraté ou des logiciels malveillants qui pourraient se livrer à des pratiques trompeuses. Google établit un rapport pour évaluer si vous avez des problèmes de navigation sécurisée sur votre site.
  • Le protocole HTTPS : afin d’assurer une connexion sécurisée aux utilisateurs, les pages doivent être diffusées en HTTPS. Une page d’aide Google existe pour vous aider à savoir si votre site est bien sécurisé.
  • Pas d’interstitiel intrusif : le contenu des pages doit être facilement accessible. Il faut donc éviter les pop-ups qui couvrent le contenu principal de la page quand un utilisateur essaye d’accéder à un site ou lorsqu’il est en train de parcourir une page.

 

Google Quality Raters : qu’est-ce que c’est ?

Les « Google Search Quality Raters », appelés également les « Quality Raters » par les experts SEO, sont employés pour juger la qualité des résultats remontés par le moteur de recherche. La plupart du temps, ce sont des tests A/B qui sont effectués. Le Quality Rater n’influence pas directement les résultats de recherche mais exprime un avis qui est pris en compte par les ingénieurs chargés des algorithmes du moteur.

À quoi servent ces Quality Raters et Comment Google utilise leurs notes ?

Un Quality Rater interrogé par SearchEngineLand avait expliqué que, selon lui, Google cherchait avant tout à perfectionner son algorithme. Les évaluations « side by side » permettent d’apprécier les conséquences d’un éventuel changement d’algorithmes en soumettant un avant/après. C’est la raison pour laquelle les retours des « Quality Raters » sont utilisés pour décider s’il faut lancer un nouvel algorithme ou non.

Les Quality Raters ne peuvent, en aucun cas, influencer directement les résultats de recherche et ils n’ont pas le pouvoir de supprimer ou pénaliser un site ou une page. Leur travail consiste avant tout à donner une appréciation à un résultat de recherche.

L’importance de l’UX

L’expérience utilisateur est dédiée aux visiteurs. C’est une stratégie basée sur l’internaute plutôt que sur une simple optimisation de votre SEO.

Les internautes doivent pouvoir trouver rapidement les informations qu’ils sont venus chercher. Idéalement, l’information doit être trouvée en moins de 3 clics.

Le contenu et le design de votre site doivent permettre à l’internaute de naviguer facilement, d’apprécier la qualité du site et de transmettre les valeurs et le savoir-faire de votre entreprise.

Les meilleures pratiques SEO/ UX

  • Searcher Language

Les mots-clés vous donnent un aperçu extrêmement précieux de la façon dont les internautes pensent à vos produits ou services.

Généralement, les entreprises utilisent un langage qui est propre à leur secteur d’activité. Cependant, de nombreux visiteurs ne sont pas dans le secteur et ne connaissent pas les mots « officiels » qui décrivent un produit ou un service particulier.

La recherche par mot-clé permet de découvrir non seulement les mots qu’ils utilisent pour décrire ce qu’ils veulent, mais aussi les problèmes et les solutions qu’ils recherchent.

Ce sont des informations clés qui peuvent éclairer votre contenu par la suite et vous permettre de modifier vos stratégies.

  • L’intention du chercheur

Certains mots ou expressions n’ont pas les mêmes significations pour tous. Par exemple, une personne effectuant une recherche avec l’expression « audit de site web » peut être à la recherche de quelqu’un pour effectuer l’audit tandis qu’une autre peut être à la recherche de conseils sur la façon de réaliser cet audit.

Assurez-vous que vos pages correspondent bien à leur intention de recherche sinon les internautes ne cliqueront pas sur votre lien. Il faut que votre contenu soit clair pour que l’internaute sache ce que vous proposez et que ce trafic soit qualifié.

  • ID du site

L’une des premières choses que les visiteurs voient lorsqu’ils arrivent sur une page est l’ID du site.

Votre logo doit être visible et compréhensible. Lorsque votre logo et le slogan qui l’accompagne répondent aux besoins de vos visiteurs vous multipliez vos chances de les garder sur votre site. Exemple : les produits naturels

 

  • Les tags d’en-tête

 

Les visiteurs regardent souvent l’en-tête situé en haut du contenu de la page pour vérifier que la page visitée fournit les informations qu’ils recherchent.

La balise d’en-tête la plus haute (qui doit être un H1 et le seul H1 de la page) doit fournir un message similaire à la balise de titre de la page.

Vous pouvez également utiliser des titres supplémentaires pour séparer un contenu long.

Les visiteurs parcourent souvent le contenu à la recherche de réponses ou de solutions particulières et les balises d’en-tête peuvent les aider.

 

  • Navigation

 

Les internautes scannent la navigation pour s’assurer que le site répond à sa recherche.

 

Proposez-vous un seul produit ou service ou en proposez-vous plusieurs ? Dans tous les cas, ne cachez pas vos solutions ou services sous un lien de menu « boutique » ou « services ».

Affichez-les fièrement dans votre navigation, en les regroupant sous des rubriques pertinentes.
Les visiteurs doivent savoir ce que vous offrez uniquement en regardant votre navigation.

De plus, votre navigation est un endroit idéal pour utiliser des mots-clés ! Chaque lien de navigation peut être une phrase de mots-clés pertinente qui mène au contenu de la page.

 

  • Calls To action

La navigation est importante mais vous devez intégrer des calls-to-action pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés (inscriptions, ventes, abonnements, visites, appels…)
Pour cela, assurez-vous que vos CTA indiquent ce que le visiteur obtiendra lorsqu’il cliquera. Par exemple « rejoindre la communauté ».

 

Les visiteurs de votre site ne seront pas prêts à passer à l’action dès la première fois par conséquent vous devriez mettre en place une stratégie de CTA qui répondra à différents objectifs. En effet, c’est intéressant pour vous de fournir des objectifs secondaires qui maintiendront l’intérêt du visiteur sur votre site. Par exemple, « Contactez-nous pour plus d’informations », « téléchargez notre brochure », « Découvrez toutes nos offres ».

 

 

  • La rapidité du site web :

  • Optimisez vos images: Les images ralentissent vos pages Web ce qui crée une mauvaise expérience. L’optimisation des images est le processus qui consiste à diminuer la taille du fichier, en utilisant un plugin ou un script, ce qui accélère le temps de chargement de la page.

Pour cela, vous pouvez faire passer votre image dans des outils de compression pour en diminuer la taille sans en diminuer la qualité.

  • Choisissez le bon hébergement : pour un site performant, il faut une solution d’hébergement adaptée. Pour faire votre choix, évaluer vos besoins en CPU, mémoire et espace de stockage afin de prévenir la saturation des ressources allouées à votre espace d’hébergement web et de ce fait de ne pas risquer de ralentir ou de bloquer votre site web.

Vous pouvez opter pour un serveur dédié ou un VPS si l’espace de stockage n’est pas suffisant.

  • minifiez les CSS, Javascript et HTML : c’est-à-dire enlevez les caractères inutiles à l’exécution du code tels que :
  • Les espaces inutiles
  • Les sauts de lignes
  • Les commentaires
  • Les délimiteurs de bloc

En effet, minifier le code permet de réduire la quantité de code qui doit être transférée sur le web. Si le code est légé, la bande passante sera conservée et le site s’affichera plus rapidement.

Préparez-vous pour la mise à jour prévue en 2021 !

Google a annoncé que cette mise à jour devrait être effective courant 2021 vu le contexte actuel lié au Covid-19.

Il a été également précisé qu’il y aurait un préavis annoncé au moins 6 mois avant le déploiement de ces nouveaux critères pour permettre aux propriétaires de sites de se préparer à ces changements.

Vous avez besoin d’aide pour y parvenir ? N’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez élaborer une stratégie UX performante.

Contactez-nous ici : https://cutt.ly/9o9IS7q


Retrouvez nos services associés :