EN TRAIN DE LIRE...

Google : l’indexation de Mobile-First en marche !...

Google : l’indexation de Mobile-First en marche !

Google : l’indexation de Mobile-First en marche !

Cela fait maintenant un an et demi que Doantam Phan, product manager chez Google, a annoncé la mise en avant des sites mobile-friendly pour définir le positionnement des sites web. Après une phase d’expérimentation, Google passe désormais au déploiement à grande échelle de l’indexation Mobile-First.

L’index Mobile-First : finie la phase de test

Auparavant Google s’intéressait principalement aux contenus proposés sur desktop pour indexer et classer les pages web. Maintenant, pour faire avec la montée en puissance de l’internet mobile et surtout pour proposer aux mobinautes une expérience de navigation optimale, Google privilégie les sites avec un contenu adapté pour le mobile. Ainsi, les concepteurs doivent éviter de diffuser des contenus différents aux utilisateurs sur desktop et sur mobile puisque le moteur de recherche va désormais utiliser un seul et même index de sites et d’applications. Optimiser le contenu de leurs sites doit ainsi être une priorité stratégique pour les marketeurs et les professionnels du web. Cette approche vient de passer actuellement de la phase de test à la phase de mise en oeuvre.

 

À ce sujet Google explique : « nous continuerons à n’avoir qu’un seul index pour déterminer les résultats de recherche. Nous n’avons pas un index Mobile-First différent de notre index principal. Historiquement, la version desktop était utilisée pour l’indexation ; désormais, le contenu de la version mobile sera de plus en plus souvent utilisé pour l’indexation ». En d’autres termes, Google s’intéressera à la version mobile de votre site pour l’indexer, plutôt qu’ à la version desktop.

L’indexation Mobile-First : où en est votre site ?

Du moment où Google a décidé de positionner les sites en fonction de leurs versions mobiles, vous devez vous soucier de l’expérience de navigation des visiteurs de votre site sur mobile. Vous voulez vérifier si cette nouvelle mesure a atteint votre site ? Pour savoir si l’indexation Mobile-First est activée ou non pour leurs sites, Google recommande aux webmasters d’observer de près la Search Console. L’activation du site va s’illustrer avec une hausse du crawl par le Googlebot pour smartphones. Une fois l’indexation Mobile-First est mise en marche, c’est la version mobile de vos pages qui sera pris en compte dans les résultats de recherche.

Découvrons en détails, selon le guide publié par la firme de Mountain View, comment vous pouvez adapter votre site web au mobile, et au Googlebot pour smartphone.

  • Contenu : Google recommande de vérifier la présence, sur vos sites mobiles, d’un contenu « important et de grande qualité » comprenant des textes, des images (appuyés avec des attributs ALT) et des vidéos. En gros,les formats utilisés doivent être accessibles aux mobinautes comme au Googlebot mobile.

  • Données structurées : ces éléments, appelés encore Rich Snippet, à avoir sur la version mobile comme sur la version classique du site, facilitent l’indexation pour Google (articles, événements, recette de cuisine, produits, films, livres,etc.) ainsi que la recherche pour les internautes.

  • Métadonnées : les balises méta-description donnent des informations sur le contenu d’une page et facilitent donc son indexation et sa diffusion. Vérifiez que les titres, les balises META description et les annotations « hreflang » sont identiques sur les versions mobile et desktop des pages de votre site.

  • Canonical : si vous avez une URL différente pour chacune des versions, utilisez les éléments link rel= »canonical » et link rel= »alternate » pour interlier les deux versions, mobile et desktop. Réalisez cette même démarche pour toutes les pages similaires ou en double de votre site afin d’indiquer quelle est l’url canonique. Ceci vous permettra de choisir vous-mêmes l’url qui sera affichée dans les résultats de recherche.

  • Sites internationaux : pensez à adapter les link rel= »hreflang » en fonction de la version explorée du site, pour “autres langues ou pour autres régions”, par l’utilisateur (mobile ou desktop, pour les sites web proposant deux URL différents).

  • Serveur : vérifiez la capacité de vos serveurs pour vous assurer qu’ils peuvent supporter l’augmentation potentielle de la fréquence d’exploration.  Seuls les sites avec une version pour mobile hébergée sur un hôte distinct (m.example.com) sont concernés par cet éléments.

 

Vous êtes inquiet pour le référencement de votre site face à ces changements ?  Ne vous en faites pas ! Surtout si votre site est responsive (code similaire, adapté à tous les écrans) ou encore dynamique (code HTML et CSS différents en fonction du user-agent). Par contre, si vous diffusez deux contenus différents en fonction du support et avec des URLs différentes, ne perdez plus de temps et optimisez.

N.B : L’indexation sera mobile-first ne veut pas dire que la version Accelerated Mobile Pages (AMP) sera prise en compte dans l’index. C’est plutôt la version mobile “classique” qui va être privilégiée et non la version AMP.