EN TRAIN DE LIRE...

Facebook lutte contre les « Fake News »

Facebook lutte contre les « Fake News »

Facebook lutte contre les « Fake News »

La lutte contre les « Fake News » est devenue le nouveau cheval de bataille de Facebook  qui a du mal à se défaire de l’image des « Fake News » depuis les dernières élections présidentielles américaines.

Facebook n’en est pas resté là et a commis un autre impair en mettant en avant des articles avec de fausses informations sur l’auteur de la fusillade meurtrière de Las Vegas.

Ainsi la multinationale Facebook Inc. se devait  de développer au moins une solution physique pour sceller  son pacte  dans sa lutte contre la désinformation, qui est : « un bouton d’information contextuelle ». Le 5 octobre,  le réseau social a annoncé qu’il testait  un nouvel onglet « contextuel » qui permet aux utilisateurs d’en savoir plus sur la provenance des articles postés sur le réseau social.

 » Aider les personnes à accéder à cette information contextuelle importante peut leur permettre d’évaluer si les articles proviennent d’un éditeur en qui ils ont confiance, et si l’histoire elle-même est crédible « , écrit Facebook en soulignant qu’il ne s’agit que du début du test.

 Facebook lutte contre les Fake News

À côté des liens publiés, un bouton avec le « i » d’information va désormais permettre de lancer une fenêtre divulguant des informations supplémentaires au sujet de l’article et de son éditeur. Les informations qui seront affichées seront à la fois issues des données de Facebook, mais également des sources externes comme Wikipédia.

En cliquant sur le bouton « i », on pourra accéder à du contenu additionnel :

  • Articles sur le même sujet provenant d’autres sources (articles connexes)
  • Informations sur la manière dont les utilisateurs partagent cet article
  • Lieux où cet article est le plus populaire
  • Personnes qui ont partagé cet article

 

Quand Facebook ne dispose pas d’information sur une source ou sur un article, il peut prévenir l’utilisateur qu’aucune information n’est disponible pour le moment.

En attendant, Facebook ne précise pas quand ce nouveau dispositif sera déployé et précise que cette nouvelle mesure n’affectera pas les pages Facebook qui respectent les bonnes pratiques.