EN TRAIN DE LIRE...

Coronavirus : Impact sur la situation marketing de...

Coronavirus : Impact sur la situation marketing des entreprises

Coronavirus : Impact sur la situation marketing des entreprises

Peur de la contamination, confinement, chômage partiel, risque de faillite, avenir professionnel incertain ? La pandémie que nous vivons actuellement a brutalement plongé les entreprises dans une nouvelle réalité.

Quel impact a le Covid-19 sur le webmarketing ? Pourquoi le marketing digital en période de Covid-19 est plus important que jamais ?

Découvrez tout dans cet article !

 

Covid-19 : l’incertitude des professionnels

Le début de la crise du Covid-19 a entraîné beaucoup de questionnements et d’incertitudes chez les professionnels. Même si beaucoup d’informations ont circulé dans les médias, il a été particulièrement difficile pour les entreprises d’avoir une vision claire du futur, d’autant plus dans cette situation sans précédent qui évoluait de jour en jour.

Suite à une étude réalisée auprès de 4800 consommateurs en France et Belgique, 900 consommateurs estiment qu’ils ne rencontrent pas de difficultés dans leur stratégie de webmarketing et plus de 3900 affirment avoir du mal avec leur webmarketing, surtout au niveau du SEO. Une autre catégorie d’entreprise pense qu’elle n’a pas les compétences nécessaires et les formations appropriées pour gérer cette situation de crise.

De nombreux managers se sont demandé comment changer de stratégie. Ils ont dû s’adapter au télétravail et à de nouveaux comportements des consommateurs. Parfois ils ont dû changer de stratégie en raison de contraintes budgétaires.

Les spécialistes marketing ont été soucieux d’adopter un ton approprié pour communiquer avec leurs clients et d’utiliser les bons canaux afin de partager efficacement des contenus adaptés. Il était difficile d’avoir la bonne réponse dans une situation de crise aussi particulière. On ne savait pas combien de temps allait durer cette crise. Fallait-il compter en semaines ou plutôt en mois ?

 

L’impact du Covid-19 sur le marketing et la vente

  • Données Google Trends :

En France, le terme « Coronavirus » a commencé à être recherché sur les moteurs de recherche à partir du 25 janvier 2020 selon Google Trends. Le pic des recherches a eu lieu le 15 mars 2020.

Le terme scientifique “Covid-19” commence lui à être utilisé à partir de fin février et connaît un pic de recherche le 17 mars 2020.

google-trends-covid

  • Évolution du trafic sur le site web des entreprises françaises

En France, le trafic du site web des entreprises a subi une baisse à partir de l’annonce du confinement. Les entreprises ont accusé une baisse de leur trafic de près de 22 % par rapport à la moyenne du trafic enregistré entre le 13 janvier et le 9 mars 2020. Une tendance qui s’est rapidement inversée jusqu’à atteindre + 50 % de trafic fin avril.

  • Évolution des performances marketing : e-mail marketing et communication

traffic trends

Depuis le confinement, les entreprises françaises envoient beaucoup plus d’e-mails marketing qu’avant. En effet, on peut observer une nette hausse à partir du 9 mars, avec un pic très net de + 108 % d’envois la semaine du 23 mars par rapport à la période de référence pré-COVID. Les envois d’e-mails de soutien et de communications en lien avec la situation de la Covid-19 sont très certainement responsables de cette hausse.

Le Chatbot : une plateforme qui s’est fortement développée

C’est un bon signal pour les marketeurs qui ne doivent pas mettre en pause l’ensemble de leurs activités marketing. Ils doivent cependant adapter leur stratégie marketing car les consommateurs ne recherchent pas le même type de contenu qu’avant la crise. Ils sont plus intéressés par des ressources pédagogiques et de l’information relative au virus. Il est donc essentiel pour les marketeurs et commerciaux d’adapter leur approche et éviter de marteler la promotion de leurs produits ou services – ce qui peut être mal perçu par leurs clients – et plutôt se concentrer sur la création d’une relation client basée sur la confiance.

Les bonnes pratiques pour faire face à la crise

Les entreprises doivent plus que jamais se préparer au “post covid-19” en faisant un état des lieux de leur structure pour repartir sur de bonnes bases et s’adapter aux nouvelles tendances. Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ?

Voici quelques conseils :

  • Nettoyer votre base de données :

Entretenir et nettoyer sa base de données est une tâche souvent reportée mais qui a une grande importance dans la gestion de sa relation client, surtout durant la période de la Covid-19.  Si vous n’avez pas de base de données client, c’est le moment d’en créer une !

En effet, vous devez faire le point sur les prospects à relancer par ordre de priorité. Privilégiez donc les prospects avec qui vous avez déjà une relation avancée ou avec qui un contrat était sur le point de se concrétiser avant l’arrivée de la Covid-19. Vous pourrez par exemple créer des rappels si votre CRM vous le permet. Cela peut s’avérer très efficace pour ne pas passer à côté d’un contrat.

C’est le moment de préparer votre prospection à venir. Un élément clé de réussite dans son développement commercial réside dans le ciblage de ses prospects par domaine et par zone de chalandise. Ce travail reste très chronophage et est souvent remis à plus tard, mais il vous permettra de travailler de manière efficace et organisée sur des bases saines.

  • Mettre en place un CRM

Selon la taille de votre entreprise, le temps est peut-être venu de mettre en place un outil CRM qui permettra de concentrer l’information et d’en optimiser son exploitation dans le but de relancer au plus vite votre business.

  • Ne pas vous faire oublier par vos clients

Le confinement a certainement causé un ralentissement voire un arrêt total de votre activité mais vous ne devez surtout pas vous faire oublier de vos clients ! Faire perdurer le contact avec vos clients est crucial pour vous aider à relancer votre activité. Communiquez sur les réseaux sociaux opportuns pour votre activité. Profitez-en pour créer du contenu, relayer des articles thématiques et des actualités liées à votre domaine.

Vous pouvez aussi envoyer des newsletters à vos clients et partager votre actualité. A partir du moment où ils vous ont choisi en tant que prestataire et que la relation client est acquise depuis un certain temps, vos clients seront généralement curieux.

 

  • Préparer le post Covid-19 en optimisant son SEO interne

Suite à la période de confinement qui a entraîné pour certaines entreprises une baisse d’activité importante, optimiser votre SEO est primordial pour restructurer et nettoyer votre site web.

Pour ce faire, il est essentiel d’améliorer les points suivants :

  • La hiérarchie HN de chaque page
  • Le maillage de liens internes
  • Les pages d’erreur
  • Le contenu insuffisant des pages
  • Les mots-clés employés
  • Le temps de téléchargement des pages
  • La profondeur des pages

En effet, avoir une bonne hiérarchie HN permet une structuration efficace de vos pages tandis que les liens internes et la profondeur des pages permettent une bonne liaison pour une meilleure compréhension des moteurs de recherche. Ainsi, choisir les bons mots-clés et apporter un contenu suffisant des pages seront des points essentiels pour travailler la longue traîne des mots-clés de votre site. Enfin, corriger les pages d’erreur ainsi que le temps de téléchargement des pages optimisera la partie technique.

Le marketing et la vente de demain ?

Il est évident que cette crise a bousculé les stratégies digitales des entreprises. Mais à quoi faudra-t-il s’attendre dans les mois à venir ?

 1 – Le règne de la “e-life” va s’accélérer

Du e-commerce aux e-conférences, en passant par les e-apéros, la dématérialisation connaît une avancée spectaculaire. D’autres pratiques se sont développées : réunions à distance, téléconsultations médicales, télétravail, éducation à distance, médias digitaux, vente à distance, livraison au domicile, etc.

2 – La rationalisation de la consommation va se poursuivre

La consommation est le troisième domaine qui devrait confirmer les évolutions récentes. Désormais, les consommateurs font plus attention, réfléchissent davantage, cherchent les meilleurs prix et prennent plus de temps pour se décider.

  1. Le rapport au travail va poursuivre sa mue

Le télétravail va probablement connaître un essor et s’imposer comme une « normalité » au XXIème siècle. Aujourd’hui, un salarié sur deux juge souhaitable qu’à l’avenir, il puisse travailler plus souvent en dehors des locaux de son entreprise ou chez soi.

L’impact de la crise sur les médias payants, les entreprises locales et le commerce électronique

En ligne, le monde change aussi vite que hors ligne. Au début du mois de mars 2020, le média marketing, The Drum, a fait état d’une étude qui montre que, alors que les taux de croissance annuels de la publicité en Chine devraient baisser de 7 % à 3,9 % en 2020, les dépenses de publicité pour le commerce électronique devraient augmenter de 17,7 % et les dépenses pour les médias sociaux de 22,2 %.

Cela semble refléter les changements de comportement des consommateurs qui passent de l’achat hors ligne à l’achat en ligne. La Covid-19 a changé notre manière de fonctionner : nous passons plus de temps à la maison et les marques réagissent en déplaçant leur budget vers les médias en ligne.

La pandémie de coronavirus a bouleversé le comportement des utilisateurs et les entreprises sont invitées à adapter si besoin leur marketing et leur contenu en ligne, afin de pouvoir rester compétitifs et répondre aux nouveaux besoins des acheteurs.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

Par ici : https://eminence.ch/contact-agence-marketing-geneve/

 


Retrouvez nos services associés :