EN TRAIN DE LIRE...

Comment utiliser les datas pour augmenter la quali...

Comment utiliser les datas pour augmenter la qualité de son trafic ?

Comment utiliser les datas pour augmenter la qualité de son trafic ?

Vous souhaitez améliorer la qualité de votre trafic ? Vous cherchez à augmenter le nombre de visiteurs sur vos pages web ? Découvrez dans cet article comment l’optimiser en utilisant votre base de données.

Améliorez votre taux de conversion grâce à Google Analytics

Il est très important pour un site web d’évaluer ses performances pour affiner sa stratégie d’acquisition en ligne. Dans cette optique, Google Analytics est un outil à utiliser sans modération.

Augmenter le taux de conversion en analysant le taux de rebond

Dans Google Analytics, le taux de rebond (ou bounce rate) est l’une des métriques les plus importantes pour la qualité de votre site web et l’intérêt qu’il suscite auprès des internautes. Cependant, elle est souvent mal interprétée par les utilisateurs.
En effet, le taux de rebond n’a rien à voir avec le temps passé sur le site. C’est un indicateur du pourcentage de visiteurs qui ne consultent qu’une seule page au cours de leur session sur votre site. Par exemple, un visiteur fait une recherche Google, clique sur un lien de votre site, consulte la page et ferme la fenêtre. Peu importe le temps passé sur la page.
En résumé, plus votre taux de rebond est faible, mieux c’est. Cela signifie que vos utilisateurs sont satisfaits par vos contenus. Toutefois, le taux de rebond a ses limites : un visiteur qui ne consulte qu’une seule page de votre site n’est pas forcément un visiteur insatisfait par vos contenus. La page visitée est peut-être très riche et très qualitative au niveau du contenu. A l’inverse, un visiteur peut ouvrir 5 pages de votre site en 1 minute et quitter le site car il n’a pas trouvé ce qu’il cherchait ou il a cliqué sur le mauvais lien dans Google. C’est pourquoi il faut toujours être prudent dans l’interprétation du taux de rebond.

Analysez votre taux de rebond en utilisant Google Analytics

Analysez votre taux de rebond en utilisant Google Analytics

Google Analytics donne le taux de rebond pour chaque page de destination.
Une page avec un taux de rebond élevé peut signifier deux choses :

  1. Le contenu de la page est de mauvaise qualité.
  2. Il y a une inadéquation entre la promesse de votre page (le Title et la Meta Description qui apparaissent dans les résultats de recherche de Google) et le contenu réel ; c’est-à-dire que la page ne répond pas à ce que cherchait l’internaute en termes de contenu ou d’offre.

Il est à noter que le taux de rebond est très lié au taux de conversion. Si une forte proportion de visiteurs quitte rapidement votre site, cela signifie que peu de visiteurs trouvent ce qu’ils cherchent ou que votre offre doit être améliorée.

Mesurer le trafic organique pour mieux comprendre les visiteurs de votre site web

stellenangebots
Grâce à Analytics, vous avez l’opportunité de tout savoir sur les visiteurs qui sont actuellement sur votre site : leur nombre, les pages qu’ils visitent, leur localisation, les sites référents, les mots-clés utilisés pour atterrir sur votre site, etc. Autant d’informations qui vous permettront de mieux comprendre votre audience. Nous vous conseillons aussi de consulter le menu « Audience », qui donne accès à d’autres données intéressantes, notamment les navigateurs et les appareils utilisés par votre audience pour accéder à votre site web.

Analyser les conversions indirectes et comparer les taux de conversion (par segment, zone géographique…)

La qualité d’un site web est subjective et peut être difficile à mesurer. Toutefois, il existe des techniques permettant malgré tout de la mesurer. Notamment le rapport Conversions sur Google Analytics (assisted conversions) qui permet de comparer les périodes et l’apport des différentes sources de trafic dans la conversion de votre site (résultats organiques, accès direct, liens commerciaux, email…). Grâce à ce rapport, vous pouvez notamment mesurer l’importance des résultats de recherche naturels dans le nombre de conversions sur votre site. Si, d’une période à l’autre, vous constatez une baisse dans les conversions indirectes rattachées aux résultats naturels, cela signifie que le trafic qui arrive sur votre site depuis les moteurs de recherche Google n’est pas suffisamment qualifié.
Intéressez-vous aussi à la variation de votre taux de conversion en fonction de la zone géographique de votre audience et du type d’audience. Vous apprendrez sûrement des choses intéressantes !

Identifier les mots-clés utilisés par vos prospects grâce à la Search Console

Avant de chercher de nouveaux mots-clés sur lesquels vous positionner, nous vous conseillons fortement de faire un point sur ceux qui existent déjà.
Comment faire si vous avez déjà un site internet et vous avez déjà rédigé des textes pour vos pages produits, et que vous souhaitez savoir s’il est référencé sur Google ou pas et sur quel mot-clé ?
Google a pensé à vous et a développé un outil répondant à toutes ces questions : la Search Console. Cet outil vous permettra de voir :

  1. sur quelles requêtes votre site apparaît
  2. à quelle position
  3. le trafic généré par chacun des mots-clés

En effet, grâce Search Console et son rapport « Mots clés du contenu », vous pouvez visualiser les mots-clés repérés par Google sur les pages de votre site web. Les webmasters peuvent connaître l’importance de chaque mot clé pour Google, les variantes associées (mots clés connexes), le nombre d’occurrences et les pages populaires sur lesquelles ce mot clé avait été repéré. Ce rapport est utile pour trois raisons :

  1. Visualiser facilement le champ sémantique associé à son site
  2. Pour les petits sites, vérifier l’exploration d’une nouvelle page
  3. Détecter plus facilement un piratage (mots-clés inhabituels)

L’importance de la qualité des datas et de la connaissance client

Avant même de fixer votre planning stratégique et votre plan marketing clients, il est important de prendre le temps d’analyser les paramètres qui feront le succès de vos campagnes de fidélisation et de réactivation (les données clients, la qualité des adresses, la mise à jour voire l’enrichissement des données, l’étude des profils de votre clientèle, le scoring de la base de données, etc. C’est un préalable pour qualifier les populations cibles et décider des canaux les plus adaptés (postal, email, téléphone, sms…)

La « connaissance client » est la clé du succès

C’est la première brique d’une base de données segmentée et d’un CRM réussi. Bien connaître votre clientèle passe par une analyse de la “vie du client”, qui vise à identifier les meilleurs d’entre eux, selon différentes “règles” possibles. À vous de tester la plus pertinente (par exemple récence, fréquence, montant, Life Time Value ou encore petit, moyen, gros).
Le must : croiser vos données de gestion avec les données du marché afin d’identifier les différentes audiences.

Vous devez segmenter clients actifs et inactifs

Vous devez étudier distinctement les clients actifs (fidélisation, upselling ou cross-selling : montée en gamme, vente additionnelle, vente croisée) et les clients inactifs (réactivation des anciens clients). Cela vous permettra d’affiner votre connaissance client (profiling, scoring), de segmenter votre base clientèle et ainsi cibler vos campagnes marketing et commerciales (ciblage, pression marketing, canaux affinitaires, ROI), tout en respectant les normes RGPD.

Les datas : un système d’aide à la décision

La prise de décision grâce à la data implique de prendre des décisions basées sur l’analyse des données plutôt que d’en prendre de manière intuitive. Les outils de collecte de données ne manquent pas aujourd’hui (Google Analytics, CRM…) et permettent d’obtenir des informations précieuses pour la prise de décisions.

Mettre en place une approche Data-Driven

Pour inclure la data dans vos prises de décisions, il est important de définir des indicateurs de performances adaptés à vos besoins. La prise de décision grâce à la data est un processus long, qui comprend à la fois la collecte, l’extraction et l’analyse des données. Heureusement, les logiciels de collecte de données se sont bien améliorés ces dernières années et offrent aujourd’hui une analyse complète et simple des données.
En effet, d’après une enquête du MIT Center for Digital Business, les entreprises qui utilisent la data dans leur processus de prise de décision augmentent leur productivité de 4% et leurs résultats de 6%.
C’est ici que le marketing Data-Driven prend tout son sens : grâce à ce nouvel aspect du marketing, vous pourrez adresser la bonne offre avec les bons mots, au bon moment et par le meilleur canal possible. Les données ont une utilité, exploitez-les comme il se doit !
La connaissance du client sera plus consolidée grâce à la multitude d’informations que les entreprises reçoivent à travers les données. Ces informations sont de plus en plus complètes et sont traitées de plus en plus rapidement. Effectivement, le Data-Driven permet de :

  1. récolter plus d’informations : toutes les informations sont mises en lien de façon conséquente ;
  2. traiter plus vite l’information : il est possible de traiter l’information collectée en temps réel ;
  3. cibler plus minutieusement : les messages sont personnalisés et seront acheminés à la bonne cible.

Comment mettre en place une stratégie de marketing Data Driven ?

Voici une liste vous permettant de comprendre comment mettre en œuvre une stratégie de marketing Data-Driven.

Identifiez toutes les données dont vous disposez

Avant de vous lancer dans le marketing Data-Driven, faites le bilan de toutes les données que vous possédez : les données recueillies grâce aux cookies, toutes les données de navigation, les données de fidélité clients,…
N’hésitez pas à également récolter les données de vos partenaires ou autres personnes extérieures qui pourraient vous être utiles, en présentant une nouvelle opportunité dans le cadre du marketing Data-Driven.

Fixez vos objectifs pour comprendre quelles données utiliser

Toutes les données ne sont pas forcément exploitables et intéressantes. Conservez uniquement les données qui pourraient être pertinentes pour votre boutique en ligne.
Comme pour chaque campagne marketing, fixez en amont les objectifs que vous souhaitez atteindre. Réfléchissez aux données qui pourraient vous aider à répondre aux questions que vous vous posez.
De plus, délimitez des KPIs pour ensuite voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins avec vos campagnes. Vous pourrez ensuite mesurer l’impact de vos campagnes.

Mettez en place des outils pertinents

Vos données proviennent très rarement de la même source. C’est pourquoi il est plus que nécessaire d’utiliser des outils qui pourront vous permettre de réunir toutes vos données.
Les DMP (Data Management Platform), permettent de réconcilier et segmenter les données clients. Ainsi, toutes les données peuvent être intégrées et normalisées, afin de les faire correspondre pour un seul et même individu. Cela permet d’avoir une vue complète sur le profil de l’individu concerné. Les solutions CRM comme SalesForce ou d’Analytics comme Google Analytics permettent également de récolter des datas.
D’autres solutions comme la CDP (Customer Data Platform) existent pour aller plus loin et bien comprendre le comportement des internautes. Le logiciel choisi dépendra de différents facteurs, tels que la taille de l’entreprise, de l’activité, ou encore des objectifs que vous souhaitez atteindre.

Testez et apprenez de vos erreurs

Vous possédez à présent tous les éléments pour mettre en place vos campagnes. Vous pouvez donc commencer à tester vos campagnes. En fonction des données collectées, vous allez savoir comment cibler les internautes.
N’hésitez pas à tester pour comprendre les forces et les faiblesses de votre campagne.

Mesurez l’impact de vos campagnes

Après avoir récolté vos données et avoir testé plusieurs campagnes, il vous faudra mesurer l’impact de chacune d’elles. Afin d’en mesurer l’efficacité, vous devez vous baser sur les KPIs fixés en amont.
Après avoir mesuré l’impact, vous pourrez optimiser vos campagnes. L’A/B testing sera votre allié durant ces campagnes !

Et voilà ! Vous pouvez dès maintenant optimiser votre trafic grâce aux différentes techniques présentées dans cet article. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations : https://eminence.ch/contact-agence-marketing-geneve


Retrouvez nos services associés :